Persévérance scolaire : quelle actualité, quels regards et quels outils pour favoriser la réussite des jeunes ?

image Perseverer1080x675.jpg (58.7kB)
Différentes actions de prévention, de repérage et de remédiation sont mises en œuvre pour favoriser la réussite des apprenants dans l’Enseignement Agricole, et dépassent le strict cadre de la lutte contre le décrochage scolaire. Au-delà des actions visant à « raccrocher » les élèves en difficulté, une attention particulière a été portée aux facteurs de réussite et de persévérance scolaire et à la prise en compte des situations et besoins particuliers des jeunes.
Ce nouveau numéro de la Lettre d’information du réseau Insertion-Égalité a pour objectif de donner de la visibilité à tout un écosystème de mesures et dispositifs poursuivant cet objectif, et à leur actualité en constante évolution. L’action des réseaux de l’enseignement agricole, les nouveaux partenariats interministériels et associatifs, les guides et ressources disponibles, ainsi que les politiques emblématiques du ministère telle l’ancrochage, seront au cœur de cette publication.
image id10340_photo.gif (19.0kB)


Avant d'aller plus loin, rappel de quelques définitions :


- DECROCHAGE : « Le décrochage est un processus qui conduit un jeune en formation initiale à se
détacher du système de formation jusqu'à le quitter avant d'avoir obtenu un diplôme »
(Eduscol)

- ANCROCHAGE : "Ancrocher les élèves, c'est les faire rester (plonger l'ancre), en les mobilisant et les engageant dans leurs parcours de formation. Mais, il s'agit également de leur donner des repères sociaux de citoyens, des repères professionnels, mais aussi des repères dans les apprentissages (donner un cap). Enfin, c'est leur permettre de partir et de s'insérer (lever l'ancre). "Présentation du concept et de la recherche action ANCROCHAGE à retrouver sur CHLOROFIL

- PERSEVERANCE SCOLAIRE : « Le concept de persévérance scolaire met en avant l’idée de faire des efforts (sans tomber dans l’acharnement ou la souffrance) en étant accompagné et celle de continuité du parcours scolaire du jeune, tout en sachant qu’il n’y a pas de modèle de réussite scolaire.La prise en compte est globale. ... On comprend que la question est en fait d’accompagner les élèves dans leur parcours scolaire et dans leur travail scolaire, autrement dit, de faire en sorte qu’ils s’engagent effectivement dans leurs apprentissages sur le long terme.
cf Dossier des Cahiers Pédagogiques de septembre 2016: "S'embarquer dans les apprentissages"

- MOTIVATION : "Raisons, intérêts, éléments qui poussent quelqu'un dans son action ; fait pour quelqu'un d'être motivé à agir " (définition du dictionnaire Larousse)
Les comportements des individus en milieu scolaire, peuvent s’expliquer par le degré de motivation de ces derniers à accomplir des activités pédagogiques. Mais qu’est-ce qui motive réellement les élèves à s’impliquer dans leur réussite scolaire? D’après la théorie de l’autodétermination développée par Deci et Ryan (2002), les comportements des élèves s’expliquent par des raisons qui sont à la base de leur motivation. Ces facteurs peuvent être internes ou externes.
Dans leur théorie d’autodétermination, Deci et Ryan (2002) distinguent trois principaux types de motivation: